Loi Pinel Rhone Alpes
tout savoir de la défiscalisation
 

Quels éclairages choisir pour chez soi ?

Loi Pinel  /   Quels éclairages choisir pour chez soi ?
Quels éclairages choisir pour chez soi ?

Une question centrale

La question de l’éclairage paraît, de prime abord, une question annexe. Elle est pourtant fondamentale. La lumière, suivant son intensité et sa couleur, agit en effet sur notre physiologie et, donc, sur notre état d’esprit. Malgré nous, elle conditionne notre bien-être. Une pièce, par exemple, trop faiblement éclairée ou éclairée avec une lumière à dominante trop bleutée, peut induire un état de déprime, voire pis : un état dépressif. Alors, si l’on ne souhaite pas avoir le blues et qu’on préfère plutôt voir la vie en rose comme Edith Piaf, mieux vaut prêter attention au type d’éclairage qu’on met chez soi !

Une grande diversité dans les types d’éclairage

Des éclairages, il y en a de toutes sortes ; surtout si l’on considère le lieu de la source lumineuse. La lumière peut partir du sol ou descendre d’un plafonnier, être projetée à partir d’un mur par un spot ou diffusée en douceur par une applique. Sans oublier qu’elle peut être diffusée très localement par une lampe à abat-jour et revêtir la forme bien connue d’un petit halo lumineux.

En théorie, trois types d’éclairage devraient toujours s’imposer dans un lieu, quelle que soit l’ambiance recherchée:  l’éclairage général, l’éclairage fonctionnel et l’éclairage d’ambiance. Mais, dans la vie concrète de chacun, c’est finalement les appétences personnelles qui décideront, en dernier ressort, du mode d’éclairage privilégié.

Untel voudra une lumière générale assez forte pour mettre en valeur l’ensemble de son salon, ses lignes très épurées, la diversité et l’harmonie de ses couleurs, quand un autre privilégiera, au contraire, un éclairage général plus faible et plus diffus.

Ce dernier choix est souvent lié à des questions de design, de déco et d’architecture d’intérieur. Un éclairage général diffus aura souvent pour pendant un éclairage directionnel ou fonctionnel puissant, capable de faire saillir telle ou telle pièce d’art décoratif dont on s’enorgueillit dans son salon, mais aussi de laisser davantage dans l’ombre tel ou tel objet moins design !

D’autres encore préfèreront qu’il y ait uniquement des éclairages d’ambiance dans leurs pièces à vivre. Solution extrême et peu recommandable ! Si cette dernière solution peut convenir à certaines personnes qui sont rarement chez elles, elle est évidemment fortement déconseillée à ceux pour qui le by home a encore un sens ! Le confort visuel n’est pas, en effet, simplement un luxe. Il s’agit d’une véritable nécessité, pour qui songe un peu à la santé de ces yeux.

Choisir un type d’éclairage à l’exclusion des autres est toujours une mauvaise idée, car c’est oublier que chaque lieu n’assume pas une seule et unique fonction !

Tenir compte de toutes les dimensions fonctionnelles du lieu

Un appartement ou une maison sont en général composés de plusieurs pièces ou, à tout le moins, de plusieurs lieux. Chaque pièce ou lieu a sa position et sa fonction propres dans le tout que forme un logement.

Il est important de raisonner en terme fonctionnel. Il est ridicule d’éclairer trop un hall d’entrée ou un couloir (nous parlons ici de l’éclairage général, l’éclairage fonctionnel a évidemment un place importante dans une entrée : il vaut mieux être un tant soit peu éclairé si l’on veut trouver rapidement ses clés !). Mais, il est inimaginable d’éclairer trop faiblement une pièce à vivre ou une cuisine (pour peu qu’on y fasse pas uniquement réchauffer des surgelés !). De même une chambre n’a pas besoin d’un éclairage général fort ; un éclairage fonctionnel ou directionnel puissant est en revanche recommandable au niveau des placards, armoires et dressing et, pour ceux qui lisent encore, au niveau du lit !

Si l’on prend en considération toutes les fonctions dévolues à un lieu, le triptyque éclairage général, éclairage fonctionnel (ou directionnel) et éclairage d’ambiance s’impose naturellement. Reste après à établir la part que prendra chacun pour rendre notre logis aussi agréable à vivre que possible.

 

 

Leave a comment